abcdefghijklmnopqrstuvwxyz#

Recherche et développement

Recherche et développement

EnerCalC - Bilan énergétique simplifié

EnerCalC 2013 est un programme permettant le calcul des besoins énergétiques d’un bâtiment. Dr. Markus Lichtmeß a développé ce programme basé sur Excel, dans le cadre de ses travaux pour l'enseignement et la recherche de la physique du bâtiment et des techniques de construction du professeur Karsten Voss à l'Université de Wuppertal. Ce travail a été financé par le ministère fédéral de l'Économie et de la Technologie dans le cadre de l'initiative de la recherche énergétique optimisée de la construction. Plus d’informations et commande gratuite du logiciel sur www.enob.info/?id=EnerCalC. Environ 1.450 utilisateurs étaient déjà enregistrés début 2013.

Concept subventions

La rénovation des bâtiments existants est une étape importante vers une politique énergétique durable au Luxembourg et en Europe. La mise en pratique dépend également des mesures de soutien accordées pour la modernisation. Pour le ministère de l'Economie, nous avons élaboré un cadre de soutien personnalisé, qui inclut le passeport énergétique et détermine les niveaux de financement des différentes normes énergétiques du point économique. Une attention particulière devrait être accordée à la modernisation de bâtiments anciens.

Sur base de vastes analyses de coûts et d’énergies, des taux de subvention requis ont été déterminés ainsi qu'un modèle de financement a été présenté, ce qui récompense une modernisation plus efficace.

LUNAZ Certification

Historiquement, pour réaliser une évaluation systématique des bâtiments, la consommation d'énergie est souvent considérée comme un critère de qualité (le terme historiquement se réfère à une période de 40 ans). Ces dernières années démontrent une prolifération croissante des systèmes d'évaluation des bâtiments et de la durabilité qui traitent à côté d'une évaluation élargie écologique avec des aspects plus larges pour évaluer la qualité de vie. Aspects de la durabilité ainsi, sociétaux, sociaux, et l'emplacement spécifique impliqués dans l'évaluation des bâtiments. Nous développons pour le ministère luxembourgeois de l'Habitat, en collaboration avec d'autres partenaires, un système de certification de la durabilité des bâtiments résidentiels.

Nearly zero-energy buildings

La directive DPEB 2010 exige que tous les nouveaux bâtiments qui doivent être mis en œuvre à partir de 2020, soient des bâtiments à presque zéro énergie. Nous conseillons le ministère des Affaires économiques au Luxembourg dans le développement des normes luxembourgeoises et pour la mise en œuvre pratique dans le domaine du bâtiment. Au cours du projet de recherche, différentes stratégies de mise en œuvre sont élaborées, analysées et évaluées. Il est donc particulièrement intéressant d'impliquer toutes les parties prenantes du secteur de la construction. L'étude est toujours en cours en ce début de l'année 2013 et n'a pas encore été publiée.

Protection contre le soleil et l'éblouissement

D’après le modèle de bilan de la norme DIN V 18599, une protection solaire extérieure est également utilisée comme protection contre l'éblouissement pendant la période d'hiver. Cela conduit à de lourdes pertes dans les gains solaires passifs, car l’activation de la protection solaire est réprimée. Nous présentons un modèle de calcul qui implique le comportement d'utilisation et qui distingue dans la période hivernale entre un critère d’éblouissement et un critère de protection solaire. Ainsi la séparation du soleil situé à l'extérieur et la protection contre l'éblouissement intérieure a un impact sur l'utilisation des apports solaires passifs. L'étude peut être téléchargée à l'adresse suivante:

http://www.enob.info/de/publikationen/publikation/details/aktivierung-von-sonnen-und-blendschutzsystemen/.

TEK-Projekt

L'évaluation des bâtiments existants sebase souvent sur des valeurs de consommation
typiques ou statistiquement dérivés pour la construction totale des bâtiments. Souvent des valeurs typologiques sont utilisées comme valeurs de comparaison, ce qui peut être très important en raison de la grande variété de types de bâtiments. la réglementation luxembourgeoise en économies d'énergie, une méthode a été établie, en coopération avec l’IWU (« Institut für Wohnen und Umwelt), ce qui permet l'évaluation énergétique des bâtiments existants sur la base des paramètres d'énergie partiels (valeurs d'énergie selon l'utilisation).

 

Réglementation pour bâtiments non résidentiels

Développement de la méthode d’évaluation pour les bâtiments non-résidentiels existants et nouveaux. Les nouveaux bâtiments non-résidentiels seront évalués sur base de la norme de calcul DIN V 18599. Quelques simplifications ont été élaborées pour le Luxembourg afin de réduire le volume de travail et afin de pouvoir contrôler si les résultats sont plausibles. Selon la réglementation sur les économies d’énergie, le bâtiment est à évaluer avec la méthode de référence de construction, ce qui rapporte beaucoup d’avantages, mais aussi beaucoup d’inconvénients. Un gros inconvénient est par exemple, que la conception architecturale des bâtiments est passée à travers les deux évaluations et qu’un bon avant-projet énergétique n’est pas « récompensé ».
La même chose vaut pour la superficie des parties vitrées des fenêtres, la disposition des façades, etc.. (le positionnement sur les façades, etc..) Dans cet écosystème d’évaluation, il n’y a plus d’incitation à planifier une optimisation énergétique des bâtiments.

RGD bâtiment d'habitation

Depuis 2007 la nouvelle règlementation sur les économies d’énergie pour les bâtiments résidentiels est appliquée. Goblet Lavandier a effectué les travaux suivants pour le Ministère de l’Economie :

  • Etablissement de la méthode de calculs et d’évaluation pour les exigences énergétiques aux nouveaux bâtiments résidentiels.
  • Rédaction de l’annexe nationale du règlement et coopération au texte législatif.
  • Développement d’un outil de calculs national LuxEeB-Tool pour l’établissement de certificats de performance énergétique. Début 2013, environ 1.500 utilisateurs étaient enregistrés.
  • L’outil de calculs est disponible par l'intermédiaire du Ministère de l’Economie.

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of the site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk